LES BURNS

Tout ce qu’il faut savoir pour réaliser des Burns

 

Choisissez tout d’abord une route peu fréquentée, avec un revêtement plat et le moins abrasif possible, et ce afin de faciliter le patinage et la longévité de votre pneu.

Côté pneu il est préférable d’utiliser une gomme dure, style michelin GT , ou tout simplement avant de remplacer votre pneu usagé, mais attention, arrêtez vous avant l’éclatement ou faite le devant un centre pneus.

Il existe différentes façons de réaliser des Burns, à l’arrêt, en tournant en rond, à côté de sa machine , à l’envers etc.....

Nous détaillerons cette fois-ci les 3 burns les plus utilisés.

 

 

 

Burn à l’arrêt :

C’est la figure la plus simple à réaliser, mais il faut impérativement passer par cette étape pour vous attaquer ensuite aux autres variantes.
Première vérification assurez-vous du parfait état de votre frein avant.
Quoiqu’il advienne ne relâchez jamais le frein, vous risqueriez la chute et de gros dégâts matériels.
Commencez sur le premier rapport en freinant fort, de l’avant bien sûr, montez en régime et débrayez, maintenez votre corps sur l’avant de la machine et les deux pieds bien à plats .
Dès que la roue arrière patine, il vous est loisible de placer un pied sur les repose-tatannes, look oblige !
Faites attention de ne pas faire un sur régime, la plage idéale de votre moteur sera de 6 000tours.
Pour l’arrêt, rien de plus simple, coupez les gaz et embrayez.

Ça pue , ça fume........normal........vous avez réussi.

la suite